christelle kerdavid

Quelle est la rencontre artistique qui t’a marquée ?

Toutes mes rencontres artistiques m’ont marquées de près ou de loin.Que ce soient en terme de disciplines, de personnes, d’univers rencontrés. Elles ont toutes leur importance et c’est ce que je recherche en permanence.

Ma dernière rencontre artistique marquante est le travail approfondi du clown. Rechercher cette présence, cette sincérité au fond de soi, solliciter entièrement l’énergie de l’acteur, se défaire du regard des autres, laisser surgir la créature qui se tait au fond et jubiler de cette rencontre. Le travail du clown est la base du jeu de l’acteur.

Comment définis-tu ton travail artistique avec les comédiens amateurs ?

Travailler avec les comédiens amateurs pour moi c’est accompagner leur rencontre et leur traversée au coeur d’un projet, d’un texte de théâtre, d’un travail artistique individuel et collectif.

Je pars toujours des comédiens, je travaille avec ce que chacun peut offrir, forces et faiblesses. Je tâche de saisir rapidement la personnalité du groupe afin de favoriser son épanouissement et choisir le texte qui leur collera le plus à la peau.

Il s’agit de se mettre en laboratoire ensemble, plonger dans une recherche ludique et sérieuse, se laisser surprendre et observer comment le jeu se déploie en soi et en groupe.

C’est aussi de leur insuffler l’enthousiasme, l’écoute, la générosité que ce travail sollicite de la part de chacun.

Courte biographie

Pendant 10 ans Christelle s’est formée au jeu d’acteur au travers de nombreux stages ateliers et créations auprès de professionnels reconnus du spectacle vivant. En 2000, elle obtient le prix d’interprétation féminine au Festival universitaire européen d’Albi. Diplômée d’une maîtrise de Lettres modernes et d’une licence d’Arts du spectacle, elle écrit un mémoire de recherche sur le monodrame contemporain. Elle travaille ensuite auprès de plusieurs compagnies théâtrales Rennaises, sur des projets cinématographiques et audiovisuels et monte un collectif d’acteurs et de musiciens avec lequel elle expérimente son univers théâtral. Elle se forme ensuite à la marionnette et travaille auprès du Théâtre de la Camelote sur un projet en compagnonnage avec « Là Où marionnette contemporaine ». Aujourd’hui elle est membre de la compagnie Théâtre Ostinato auprès de Rozenn Trégoat et Romain Coquelin.